Formation aux gestes et soins d’urgence (AFGSU) – Niveau 2 - Formation initiale - Institut de Formation Public Varois des Professions de Santé

Référence formation : 0716
DURÉE
21 heures (3 jours)

PROGRAMMATION

17-18-19 octobre 2018


Devis intra

Renseignement

Arrêté du 30 décembre 2014 relatif à l’attestation de formation aux gestes et soins d’urgence

Qui est concerné par cette formation ?

Cette attestation est destinée aux professionnels de santé, quel que soit leur mode d’exercice, libéral ou salarié :

  • médecins, 
  • chirurgiens dentistes, 
  • sages-femmes, 
  • pharmaciens, 
  • préparateurs en pharmacie, 
  • infirmiers et infirmières, 
  • masseurs kinésithérapeutes et pédicures podologues, 
  • ergothérapeutes et psychomotriciens, 
  • orthophonistes et orthoptistes, 
  • manipulateurs d’électroradiologie médicale, 
  • audioprothésistes, opticiens lunetiers, prothésistes et orthésistes, 
  • diététiciens.

A cette liste s’ajoutent des personnels pour lesquels le programme de formation initiale prévoit l’acquisition de l’attestation de niveau 2, notamment :

  • les ambulanciers,
  • les aides-soignants,
  • les auxiliaires de puériculture,
  • les aides-médico-psychologiques.

Il n'est pas obligatoire d'être titulaire du niveau 1 pour s'inscrire à cette formation.

Objectifs

Acquérir les connaissances nécessaires en lien avec les recommandations médicales françaises de bonne pratique à l'identification d'une urgence à caractère médical et à sa prise en charge en équipe, en utilisant des techniques non invasives en attendant l'arrivée de l'équipe médicale

Contenus

La formation conduisant, après validation, à l'attestation de formation aux gestes et soins d'urgence de niveau 2 comporte trois modules :

1. Un module, d'une durée de dix heures, sous forme d'un enseignement pratique relatif à la prise en charge des urgences vitales permettant :

  • d'identifier un danger immédiat dans l'environnement et de mettre en œuvre une protection adaptée, au quotidien ;
  • d'alerter le service d'aide médicale urgente (SAMU) ou le numéro interne à l'établissement de santé dédié aux urgences vitales, de transmettre les observations et de suivre les conseils donnés ;
  • d'identifier l'inconscience et d'assurer la liberté et la protection des voies aériennes d'une personne inconsciente en ventilation spontanée ;
  • d'identifier une obstruction aiguë des voies aériennes et de réaliser les gestes adéquats ;
  • d'arrêter une hémorragie externe ;
  • d'identifier un arrêt cardiaque et de réaliser ou faire réaliser une réanimation cardiopulmonaire avec le matériel d'urgence prévu (défibrillateur automatisé externe, chariot d'urgence, matériel embarqué…) ;
  • de mettre en œuvre des appareils non invasifs de surveillance des paramètres vitaux ;
  • d'appliquer les procédures de maintenance et de matériovigilance des matériels d'urgence ;

2. Un module, d'une durée de sept heures, sous forme d'un enseignement pratique relatif à la prise en charge des urgences potentielles permettant :

  • d'identifier les signes de gravité d'un malaise, d'un traumatisme osseux ou cutané et d'effectuer les gestes adéquats ;
  • d'identifier les signes de gravité d'une brûlure et d'agir en conséquence ;
  • d'appliquer les règles élémentaires d'hygiène ;
  • en l'absence de médecin proche, de demander conseil au service d'aide médicale urgente (SAMU) ou d'appeler le numéro interne dédié, de transmettre les observations en respectant les règles déontologiques et professionnelles et de suivre les conseils donnés ;
  • prendre les mesures pour la prise en charge adaptée d'un traumatisme (matériel d'immobilisation, retrait éventuel d'un casque de motocyclette) ;
  • d'effectuer ou faire réaliser un relevage et un brancardage ;
  • prendre les mesures adaptées pour la mère et pour l'enfant face à un accouchement inopiné ;
  • d'appliquer les règles de protection face à un risque infectieux ;

3. Un module, d'une durée de quatre heures, sous forme d'un enseignement théorique et pratique relatif aux risques collectifs permettant :

  • d'identifier un danger dans l'environnement et d'appliquer les consignes de protection adaptée (y compris en cas d'alerte des populations ou de situations d'exception au sein de l'établissement) ;
  • de participer à la mise en œuvre des dispositifs d'organisation de la réponse du système sanitaire aux situations sanitaires exceptionnelles (dispositif ORSAN) ;
  • de s'intégrer dans la mise en œuvre des plans de secours et du plan blanc ou du plan bleu, selon le rôle prévu pour la profession exercée ;
  • d'être sensibilisé aux risques NRBC-E et d'identifier son rôle en cas d'activation des dispositions spécifiques relatives aux risques NRBC-E du plan blanc, et les différents dispositifs de protection individuelle en fonction des risques.

Pour les professionnels de santé, les contenus et les durées des modules définis dans la présente annexe peuvent être adaptés en fonction des connaissances qu'ils ont déjà acquises dans le cadre du développement professionnel continu

 

Méthodes - Moyens
  • Formation réalisée en groupe de 10 à 12 personnes.
  • Apports théoriques courts fournissant un arrière-plan simple, clair et solide à la pratique
  • Ateliers de pratiques de simulation
Tarifs
  • 2500 € pour un groupe de 8 à 12 participants
  • 300 € par participant
Le prix comprend : l’accueil café-viennoiseries, le déjeuner, un enregistrement numérique des présentations, un quiz pédagogique et son corrigé, un mémo de poche, la remise d’un certificat de formation.
Intervenants

Formateur AFGSU, Cadre de santé

LE NOMBRE DE STAGIAIRES PAR SESSION EST LIMITE.
VOTRE INSCRIPTION EST ENREGISTRÉE ET VOTRE PLACE RÉSERVÉE
A RÉCEPTION DE VOTRE BULLETIN D'INSCRIPTION OU DU DEVIS SIGNÉ.

Nombre de places disponibles pour la prochaine session au 22 août 2018 :   11