A l’issue de l’étape hospitalière, bien des patients atteints de cancer se retrouvent isolés et en perte de lien social. C’est autour de ce thème que des étudiants en soins infirmiers de l’IFPVPS de La Garde ont développé des actions en collaboration avec le Comité Varois de La Ligue contre le cancer.

Le projet

Dans le cadre de l’unité d’enseignement optionnelle, Madame Josy CHAMBON, Directeur de l’IFPVPS, accompagnée de deux de ses cadres pédagogiques, Mesdames Nadège MENAGER et Laurence SOICHET, ont mis en place un partenariat entre les étudiants en soins infirmiers de 3ème année et l’association « La Ligue contre le cancer », dans le but de favoriser le maintien du «lien social après Cancer ».

C’est une association loi 1901 reconnue d’utilité publique permettant d’accueillir, d’informer, d’aider et d’accompagner les personnes avant, pendant et après la maladie. Elle agit en corrélation avec la mesure du dernier plan cancer 2014-2019, plan qui vise la guérison, la prévention des cancers et le maintien du lien social.

Ce partenariat a permis à l’IFPVPS d’impliquer ses futurs professionnels, de les sensibiliser concrètement au rôle et à l’intérêt que représente le milieu associatif pour les personnes touchées par le cancer. L’objectif est de changer le regard et les mentalités face au diagnostic et d’accompagner l’impact de la maladie sur la vie personnelle des patients. Pour La Ligue, déjà impliquée auprès de professionnels et d’entreprises, ce partenariat montre son nouvel axe d’action auprès de la formation infirmière pour favoriser la communication sur l’importance des soins de support tels que la gymnastique adaptée, la réflexologie pour mieux accepter son image et pour mieux supporter les traitements lourds. Le travail préparatoire des étudiants, en concertation avec La Ligue, a consisté à mettre en place une « boîte à idées » d’activités possibles au sein de l’association. Ainsi, les étudiants ont élaboré deux ateliers validés par La Ligue qu’ils ont par la suite mis en place auprès des adhérents.

Ce projet est en cohérence avec le déploiement du Plan cancer dans la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur. Il s’intègre au volet 3 « Accompagner les malades et leurs familles » du Plan cancer régional annoncé lors de la conférence de presse donnée à Marseille le 30 mars 2018.

La mise en oeuvre

L’atelier théâtre

Les objectifs de cet atelier théâtre étaient multiples et consistaient principalement en la verbalisation des émotions, la réappropriation du corps parfois mutilé, le regain de confiance et d’estime de soi, l’évasion et le développement d’une communication de groupe. Afin de mettre en place leur atelier d’initiation au théâtre, les étudiants se sont appuyés sur leurs savoirs et sur différentes ressources.

Les étudiants en soins infirmiers ont pu s’appuyer, d’une part, sur les conseils et l’expérience des bénévoles de La Ligue et de l’équipe pédagogique de l’IFPVPS, mais également sur le dynamisme et l’implication des adhérents de La Ligue. D’autre part, sur des ressources matérielles comme la mise à disposition de locaux adaptés aux différents exercices proposés ce jour.
Ces derniers au nombre de sept se sont déroulés dans une ambiance conviviale et décontractée durant une heure et demie. La séance a débuté avec un échauffement, puis se sont succédés six exercices d’intensité progressive avec différentes thématiques : occupation de l’espace, expression corporelle, expression des émotions.

Enfin, la séance s’est clôturée sur un exercice de relaxation.

L’atelier mode et création

L’objectif de cet atelier est la valorisation de soi, le partage et le lien social à travers la création. Le rapport au corps est souvent bouleversé avec l’apparition de la maladie, une telle activité permettrait d’apprécier de nouveau son apparence, et de favoriser la participation à la vie associative. Pour ce premier atelier « tricot », les étudiantes ont proposé la création d’un bonnet, d’une écharpe ou d’un bandeau de tête.

Pour se faire, elles ont préparé en amont le matériel nécessaire, en faisant appel aux dons auprès de leur entourage. L’atelier s’est déroulé au sein des locaux de La Ligue, avec une dizaine de participantes enthousiastes. Elles ont choisi elles-mêmes leur modèle ainsi que leur laine, et les étudiantes les ont accompagnées dans l’élaboration de leur création. La convivialité et le partage ont été au rendez-vous tout au long de la séance.

L'intérêt global

Ces deux ateliers ont représenté une expérience humaine enrichissante pour les groupes d’étudiants, où ils ont pu donner libre cours à leur imagination, en proposant un autre aspect du soin, en dehors du milieu hospitalier. Ce travail a permis de leur rappeler que les soins de support sont des soins à part entière dans le champ de compétences infirmier.

Il ne faut jamais omettre que derrière un patient, se trouve avant tout, une personne à part entière.

Remerciements

Madame Josy CHAMBON, mesdames Nadège MENAGER et Laurence SOICHET, remercient :

  • Dr Pierre GUILLET, oncologue et Président de la Ligue 83
  • Madame Chantal PEROIS, secrétaire
  • Madame Martine MASIA, responsable de la Commission Sociale
  • l’ensemble des participantes aux activités ; sans qui ce projet n’aurait pu aboutir
  • l’ensemble des 2 groupes d’étudiants en soins infirmiers ayant participé à ce projet avec beaucoup d’implication
Témoignages

« Superbe atelier tricot, je ne connaissais pas. L’ambiance au top. Après-midi très agréable »  Nora

« C’est super cet atelier, un bond en arrière et merci à toute l’équipe de cette très bonne idée et de cette après-midi très très agréable » Marie-Josée

« Merci beaucoup à toute l’équipe, sympathique, vivante. Très bon cours interactif…continuez ! » Christine

« Très agréable matinée, super à tous ces jeunes qui nous donnent du baume au cœur. Bonne réussite à tous et merci encore… » France