Organisation des concours

L’admission à l’Institut de Formation d’aide-soignant (IFAS) de l’IFPVPS  s’effectue par concours.

L’IFPVPS organise 4 concours. Les quotas d’élèves admis en formation se répartissent ainsi :

  • 99 à La Garde + 6  admis au titre de l’article 13 bis + 35 Bac Pro ASSP ou Bac Pro SAPAT +  10 admis au titre des dispenses de formation
  • 32 à Brignoles + 3  admis au titre de l’article 13 bis + 5 Bac Pro ASSP ou Bac Pro SAPAT +  5 admis au titre des dispenses de formation
  • 37 à Draguignan + 3  admis au titre de l’article 13 bis + 5 Bac Pro ASSP ou Bac Pro SAPAT +  5 admis au titre des dispenses de formation
  • 30 à St Raphaël + 3  admis au titre de l’article 13 bis + 5 Bac Pro ASSP ou Bac Pro SAPAT +  5 admis au titre des dispenses de formation

 

Conditions d’accès aux concours

  • Aucune condition de diplôme n’est requise pour se présenter aux épreuves écrites d’admissibilité.
  • Avoir 17 ans au moins à la date de leur entrée en formation : aucune dispense d’âge n’est accordée, et il n’est pas prévu d’âge limite supérieure.
  • En référence à l’article 13 bis de l’arrêté du 28/09/2011 modifiant l’arrêté du 22/10/2005 relatif à la formation conduisant au diplôme d’État d’aide-soignant, une liste est réservée aux candidats justifiant d’un contrat de travail avec un établissement de santé ou une structure de soins, à la date de clôture des inscriptions. Les candidats concernés peuvent se présenter aux épreuves de sélection prévues ci-dessous. À l’issue de l’épreuve orale d’admission, et au vu de la note obtenue à cette épreuve, le jury établit une liste principale et une liste complémentaire. Les modalités d’affichage et de validité des résultats des épreuves de sélection sont identiques à celles des autres candidats.
  • Être admissible aux épreuves de sélection.

 

Nature des épreuves des concours

ÉPREUVES ÉCRITES D’ADMISSIBILITÉ

  • À partir d’un texte de culture générale d’une page maximum et portant sur un sujet d’actualité d’ordre sanitaire et social, le candidat doit dégager les idées principales du texte et commenter les aspects essentiels du sujet traité sur la base de deux questions au maximum (partie notée sur 12 points ayant pour objet d’évaluer les capacités de compréhension et d’expression écrite).
  • Une série de 10 questions à réponse courte : 5 questions portant sur des notions élémentaires de biologie humaine, 3 questions portant sur les quatre opérations numériques de base, 2 questions d’exercices mathématiques de conversion (partie notée sur 8 points, ayant pour objet de tester les connaissances en biologie humaine et les aptitudes numériques).

Les candidats ayant obtenu une note supérieure ou égale à 10 sur 20 sont déclarés admissibles.

Sont dispensés de l’épreuve écrite d’admissibilité :

  • Les candidats titulaires d’un titre ou diplôme homologué au minimum au niveau IV délivré dans le système de formation initiale ou continue français (BAC – DAEU – Brevet de Technicien – Brevet professionnel – Brevet de maîtrise – Diplôme de technicien…).
  • Les candidats titulaires d’un titre ou diplôme du secteur sanitaire ou social homologué au minimum au niveau V, délivré dans le système de formation initiale ou continue français.
  • Les candidats titulaires d’un titre ou diplôme étranger leur permettant d’accéder directement à des études universitaires dans le pays où il a été obtenu.
  • Les étudiants ayant suivi une première année d’études conduisant au Diplôme d’Etat Infirmier et n’ayant pas été admis en 2ème année.

ÉPREUVE ORALE D’ADMISSION

Elle consiste en un entretien de vingt minutes maximum avec un jury composé de professionnels. L’entretien est précédé d’un temps de préparation de 10 minutes :

  • Présentation d’un exposé à partir d’un thème relevant du domaine sanitaire et social et réponse à des questions. Cette partie permet de tester les capacités d’argumentation et d’expression orale, ainsi que les aptitudes à suivre la formation.
  • Discussion avec le jury sur la connaissance et l’intérêt du candidat pour la profession d’aide-soignant Cette partie permet d’évaluer la motivation du candidat.

Une note inférieure à 10 sur 20 à cette épreuve est éliminatoire

Candidats bénéficiant de cursus partiels

1. Les personnes titulaires de l’un des diplômes énumérés ci-dessous ne peuvent pas présenter le concours d’entrée :

  • Les personnes titulaires du diplôme professionnel d’auxiliaire de puériculture qui souhaitent obtenir le diplôme d’Etat d’aide-soignant sont dispensées des unités de formation 2, 4, 5, 6, 7 et 8 ainsi que des épreuves de sélection prévues à l’article 5 du présent arrêté. Elles doivent suivre les unités de formation 1 et 3. Tous les stages se déroulent auprès d’adultes, dont un au moins auprès de personnes âgées.
  • Les personnes titulaires du diplôme d’ambulancier ou du certificat de capacité d’ambulancier qui souhaitent obtenir le diplôme d’Etat d’aide-soignant sont dispensées des unités de formation 2, 4, 5 et 7 ainsi que des épreuves de sélection prévues à l’article 5 du présent arrêté. Elles doivent suivre les unités de formation 1, 3, 6 et 8. Tous les stages se déroulent auprès d’adultes, dont un au moins auprès de personnes âgées.
  • Les personnes titulaires du diplôme d’Etat d’auxiliaire de vie sociale ou de la mention complémentaire aide à domicile, qui souhaitent obtenir le diplôme d’Etat d’aide-soignant, sont dispensées des unités de formation 1, 4, 5 et 7 ainsi que des épreuves de sélection prévues à l’article 5 du présent arrêté. Elles doivent suivre les unités de formation 2, 3, 6 et 8. Les stages sont réalisés en milieu professionnel, que ce soit dans le secteur sanitaire, social ou médico-social, en établissement ou à domicile.
  • Les personnes titulaires du diplôme d’Etat d’aide médico-psychologique, qui souhaitent obtenir le diplôme d’Etat d’aide-soignant, sont dispensées des unités de formation 1, 4, 5, 7 et 8 ainsi que des épreuves de sélection prévues à l’article 5 du présent arrêté. Elles doivent suivre les unités de formation 2, 3 et 6. Les stages sont réalisés en milieu professionnel, que ce soit dans le secteur sanitaire, social ou médico-social, en établissement ou à domicile.
  • Les personnes titulaires du titre professionnel d’assistant(e) de vie aux familles, qui souhaitent obtenir le diplôme d’Etat d’aide-soignant, sont dispensées des unités de formation 1, 4 et 5 ainsi que des épreuves de sélection prévues à l’article 5 du présent arrêté. Elles doivent suivre les unités de formation 2, 3, 6, 7 et 8. Les stages sont réalisés en milieu professionnel, que ce soit dans le secteur sanitaire, social ou médico-social, en établissement ou à domicile.
  • VAE AS : en cas de validation partielle après passage devant le jury VAE, le candidat peut opter pour le suivi et l’évaluation, en institut de formation, des modules de formation correspondant aux compétences non validées. (lire sur notre site internet : l’article concernant la VAE AS)

 

2. Candidats titulaires d’un BAC PRO ASSP ou d’un BAC PRO SAPAT :

  • Les personnes titulaires du baccalauréat professionnel « accompagnement, soins, services à la personne” sont dispensées des modules de formation 1, 4, 6, 7 et 8. Elles doivent suivre les modules de formation 2, 3 et 5 et effectuer douze semaines de stages pendant lesquelles sont évaluées les compétences correspondantes. Les stages sont réalisés en milieu professionnel, dans le secteur sanitaire, social ou médico-social. Au minimum un stage se déroule dans un établissement de santé, en unité de court séjour.
  • Les personnes titulaires du baccalauréat professionnel « services aux personnes et aux territoires” sont dispensées des modules de formation 1, 4, 7 et 8. Elles doivent suivre les modules de formation 2, 3, 5 et 6 et effectuer quatorze semaines de stages pendant lesquelles sont évaluées les compétences correspondantes. Les stages sont réalisés en milieu professionnel, dans le secteur sanitaire, social ou médico-social. Au minimum deux stages se déroulent en établissement de santé dont un en unité de court séjour.
  • Les élèves en terminale des baccalauréats professionnels « accompagnement, soins, services à la personne” et « services aux personnes et aux territoires” peuvent présenter leur candidature. Leur admission définitive sera subordonnée à l’obtention du baccalauréat.

 

3. Nature de la sélection des candidats bénéficiant de cursus partiels :

  • 1ÈRE PHASE : Étude des dossiers À l’issue de l’examen des différentes pièces constitutives du dossier les candidats retenus sont convoqués à un entretien avec un jury composé de professionnels.
  • 2ÈME PHASE : Entretien de vingt minutes maximum
    • Le candidat présente son parcours
    • Échange avec le jury sur la base du dossier du candidat (stages, expérience professionnelle, …) afin d’évaluer l’intérêt pour la profession et la motivation du candidat.

Préparation au concours

L’IFPVPS propose des préparations aux concours d’entrée. Pour plus d’informations, suivre le lien : http://www.ifpvps.fr/rubrique.php3?id_rubrique=193

Prochain concours

Informations complémentaires et notices d’information sur la page suivante : http://www.ifpvps.fr/Epsilon/WebConcours/

Accessibilité

Chaque année, les concours se déroulent sur différents sites de l’agglomération toulonnaise. Les informations sur la localisation précise du concours d’entrée en IFAS sont précisées sur notre site internet, ainsi que sur les convocations.