Définition de la profession

Le code de la santé publique, Chapitre III, Ambulanciers définit la profession. Dans ce cadre, l’ambulancier transporte et accompagne, dans des véhicules affectés à cet usage, des malades, des blessés ou des parturientes. Peuvent exercer la profession d’ambulancier les personnes titulaires :

1° Du diplôme d’Etat d’ambulancier ;

2° Du certificat de capacité d’ambulancier ;

3° Du diplôme d’ambulancier.

L’ambulancier assure, sur prescription médicale ou en cas d’urgence médicale, la prise en charge et le transport de malades, de blessés ou de parturientes dans des véhicules de transport sanitaire adaptés, pour des raisons de soins ou de diagnostic. L’ambulancier connait l’état d’urgence de ses malades. En effet, il se renseigne sur le degré de gravité des patients et leurs types de blessure auprès de la structure pour laquelle il travaille : SAMU, centre hospitalier, …  Il est au service des patients, veille à leur confort, les installe durant le trajet et peut même intervenir en cas d’urgence pour prodiguer les premiers secours. L’ambulancier doit veiller à l’entretien de son véhicule et à la stérilisation du matériel. Il peut également assister le patient pour les formalités d’entrée et de sortie des établissements de santé. Il travaille en collaboration avec les médecins, les infirmiers, les services d’urgences et les services administratifs.

Les ambulanciers ont en commun le goût du secours et de la relation à l’autre. La profession est placée sous la double tutelle des ministères du Transport et de la Santé.

Le répertoire des métiers de l’ANFH précise le référentiel d’activités de l’ambulancier

RÉFÉRENTIEL ACTIVITÉS

  • Accueil et installation du patient, aménagement de l’environnement (confort et sécurité)
  • Intervention et traitement d’urgence suite à alerte ou/et situation à risques dans le domaine hygiène-sécurité-santé-environnement (HSE)
  • Nettoyage et entretien des équipements, machines, outillages, véhicules spécifiques à son domaine d’activité
  • Recueil/collecte de données ou informations spécifiques à son domaine d’activité
  • Rédaction de documents techniques, relatifs à son domaine d’activité
  • Surveillance de l’état de santé des personnes (patients, enfants, etc.), dans son domaine d’intervention
  • Transport de patients
  • Vérification/contrôle du fonctionnement et essais de matériels, équipements/des installations spécifiques à son
    domaine

Devenir ambulancier à l’IFPVPS

La formation

L’organisation des études d’ambulancier est précisée dans l’arrêté du 26 janvier 2006 modifié relatif aux conditions de formation de l’auxiliaire ambulancier et au diplôme d’ambulancier.

La formation est dispensée en Institut de Formation d’Ambulancier (IFA). A l’Institut de formation Public Varois des Professions de Santé, la formation se déroule sur le site de La Garde, Université, Bâtiment S.

Elle comprend 18 semaines soit 630 heures d’enseignement théorique et clinique en institut de formation et en stage, réparties comme suit :
–  enseignement en institut de formation : 13 semaines, soit 455 heures ;
–  enseignement en stage clinique : 5 semaines, soit 175 heures.

 

Modules de formation théorique Compétences Nombres d’heures
Module 1  Les gestes d’urgences Dans toute situation d’urgence, assurer les gestes adaptés à l’état du patient 3 semaines (105 heures)
Module 2  L’état clinique d’un patient Apprécier l’état clinique d’un patient 2 semaines (70 heures)
Module 3 Hygiène et prévention Respecter les règles d’hygiène et participer à la prévention de la transmissions des infections 1 semaine (35 heures)
Module 4 Ergonomie Utiliser les techniques préventives de manutention et les règles de sécurité pour l’installation et la mobilisation des patients 2 semaines (70 heures)
Module 5 Relation et communication Etablir une communication adaptée au patient et à son entourage 2 semaines (70 heures)
Module 6 Sécurité du transport sanitaire Assurer la sécurité du transport sanitaire 1 semaine (35 heures)
Module 7 Transmission des informations et gestion administrative Rechercher, traiter et transmettre les informations pour assurer la continuité des soins 1 semaine (35 heures)
Module 8 Règle et valeurs professionnelles Organiser les activités professionnelles dans le respect des règles et des valeurs de la profession 1 semaine (35 heures)

 

Les lieux d’exercice

Professionnel du transport sanitaire, il exerce principalement dans des établissements publics, privés, associatifs ou des entreprises de transport sanitaire.